Reconnaissance et financement des groupes d'alphabétisation populaire

Au Québec, 129 groupes populaires en alphabétisation sont reconnus et accrédités par le Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE), un programme rattaché au ministère de l’Éducation. Ces groupes constituent un réseau autonome et distinct du réseau institutionnel des commissions scolaires et ils sont présents dans toutes les régions du Québec.

 

Le budget total consacré au financement de la mission globale de ces groupes est de près de 13 millions de dollars ce qui équivaut à une subvention moyenne d’environ 96 000 $ par groupe de base.

 

En plus de répondre aux besoins d’alphabétisation des adultes, les groupes populaires agissent afin d’améliorer les conditions de vie de ces derniers. Ils tentent non seulement d’offrir des réponses aux multiples problèmes vécus par leurs participantes et participants, mais également ils posent des gestes visant l’amélioration à plus grande échelle des conditions dans lesquelles vivent les adultes peu alphabétisés. Malheureusement, vu le manque de ressources, les groupes doivent trop souvent faire des choix déchirants, choix qui se font, soit au détriment des participantes et participants, soit au détriment des travailleuses et travailleurs.

 

Bien que la campagne Ça cloche en alpha pop !, menée en 2006, ait donné lieu à un gain de 1,8 million de dollars additionnels pour le réseau de l'alphabétisation populaire, le RGPAQ réclame toujours des investissements supplémentaires ainsi que l'indexation au coût de la vie des subventions PACTE.